Situations de « violences sexuelles faites aux mineurs » Échange de pratiques professionnelles et apports théoriques

Selon le Conseil de l'Europe, « environ un enfant sur cinq en Europe serait victime de violences sexuelles, sous une forme ou une autre. On estime que dans 70% à 85% des cas, l'auteur des violences est quelqu'un que la victime connaît et en qui elle a confiance. »

En France métropolitaine, selon une enquête « Violences et rapports de genre (Virage) », réalisée par l'Institut National des Etudes Démographiques (INED), auprès d'un échantillon de 27000 femmes et hommes en France à partir d'un questionnement rétrospectif, près d'une femme sur dix a fait part de violences sexuelles (viols, tentatives de viol, agressions sexuelles) avant l'âge de 18 ans, quelle que soit la nature des relations avec l'agresseur, familiales ou non (8,3 %). ll est aujourd'hui reconnu que les violences sexuelles et notamment intrafamiliales sont, avec la torture, les violences qui ont les conséquences psycho traumatiques les plus graves. Les professionnels et/ou bénévoles sont aux prises avec ces questions du sexuel, des agirs sexuels violents, questions qui les éprouvent autant que les familles, parfois violemment, parfois silencieusement..., d'où l'importance de pouvoir permettre un espace professionnel de formation pour commencer à le penser et à amener des pistes de réflexion

Objectifs

A l'issue de la formation, l'apprenant sera en mesure de :

  • Mettre du sens sur ses difficultés et problématiques rencontrées par une mise en mots de ce qu'il est interdit de dire, de penser, dans la violence sexuelle, tout en étant dans une recherche constante d'ajustement des réponses professionnelles
  • Repérer et identifier des symptômes de stress post traumatiquesliés aux violences sexuelles
  • Repérer ses émotions négatives reliées à des possibles expériences traumatiques vécues par le mineur, mais également de repérer une histoire transgénérationnelle de violences sexuelles, en le répétant par des passages à l'acte sexuel parfois sur la scène institutionnelle (génogramme...)
  • Identifier des éléments pouvant prévenir la re victimisation (reproduction des enfants /jeunes de subir à nouveau des violences au cours de leur vie)
  • L'impact des violences sexuelles subies enfant est très lourd dans la vie des personnes. Par exemple, plus des 3⁄4 subissent d'autres violences au cours de leurs vies et notamment sexuelles ce qui aggrave et augmente de façon conséquente l'impact sur la vie des victimes
  • Aider l'enfant, l'adolescent à travailler la confusion entre violences, sexualité, éducation et amour ; (outils proposés...)
  • Nous partons du postulat que « si on a été reconnu-e, protégé-e, accompagné-e, soigné-e, on peut se libérer d'un sentiment de peur, d'injustice, d'abandon, de solitude, on peut ne plus en souffrir autant, on peut ne plus avoir de troubles psychos traumatiques et on peut ne plus revivre sans fin les violences à l'identique, la mémoire traumatique des violences ayant été traitée et intégrée en mémoire autobiographique »

Thématique

  • Transverse

Intervenant.e

  • Nathalie ROIGT
  • Assistante de service social
  • Thérapeute familiale, systémicienne
  • Diplômée en sociologie (Licence I, II et III ; Masters I et II)

Public

  • Tout professionnel ou bénévole intervenant auprès de tout public
  • Toute personne souhaitant se former

Prérequis

Modalité et délai d'accès

  • Modalité d'accès : étude de la faisabilité à partir d'un entretien téléphonique avec la coordinatrice pédagogique
  • Délai d'accès :
  • Session programmée : inscription close 1 mois avant le début de la formation
  • Session à la demande : 2 mois entre le moment de la demande et le début de la prestation

Nombre de participants

  • Entre 4 et 10

Durée

  • A minima 4 séances de 2 heures, soit 8 heures
  • Modalités à définir plus précisément avec le prescripteur

Prix

  • Demande sur devis

Contenus pédagogiques

  • Echange et analyse des pratiques professionnelles sur des situations rencontrées par les participants; éléments de réflexion
  • Penser la violence sexuelle intra familiales de manière systémique et non pas que par le prisme de la victime ou de l'auteur (apports théoriques avec supports)
  • Apports théoriques divers notamment sur la législation, les conséquences psychopathologiques (traumatiques, post traumatiques) des actes de violence, la mémoire traumatique, la sidération, l'amnésie traumatique.

Méthode et outils pédagogiques

  • Recherche en groupe d'hypothèses de travail, hypothèses de réflexion, pistes de travail aux situations présentées
  • Verbalisation des émotions, des vécus, ressentis respectifs
  • Echange respectant un cadre sécurisant et éthique pour tous
  • Apports théoriques
  • Approches disciplinaires
  • Nous nous référons explicitement à des théories issues du champ de la thérapie familiale, de la systémie, de l'approche analytique, du psycho trauma, de la communication mais également à diverses autres approches disciplinaires comme la sociologie, l'anthropologie, le travail social.

Modalités d'évaluation

  • Questionnaire d'auto-positionnement préalable à la formation
  • Evaluation individuelle et collective en cours de formation à travers des questionnements et des reformulations
  • Evaluation individuelle à travers un questionnaire de connaissances en fin de formation
  • Questionnaire de satisfaction obligatoire à remplir en fin de formation
  • Plusieurs supports papier et/ou numériques reprenant le contenu ainsi qu'une bibliographie détaillée transmis en fin de formation

Sessions

  • Deuxième semestre 2023
  • Premier semestre 2024

Financer votre formation

Vous êtes salarié :

Dans le cadre d'une formation collective/structure :

  • Plan de développement des compétences: OPCO
  • Financement Fonds propres

Dans le cadre d'une demande individuelle :

  • Demande à l'employeur : Plan de développement des compétences (OPCO)
  • Pas de prise en charge financière par le CPF

Vous êtes demandeur d'emploi :

  • Prise en charge financière par votre Région
  • Prise en charge financière par Pôle emploi
  • Pas de prise en charge financière par le CPF

Les plus d'HPS Formation

Des adaptations (contenus et modalités : lieu, durée, rythme, calendrier...) sont possibles en fonction des besoins et contraintes exprimées par l'employeur ou l'apprenant
Si une thématique n'apparaît pas dans le catalogue mais répond à un besoin de formation, nous pouvons en étudier la faisabilité
Les sessions indiquées peuvent s'accompagner de nouvelles sessions sur demande et en fonction de la disponibilité de l'intervenant
Accessibilité aux personnes en situation de handicap : Nos locaux ainsi que nos différentes prestations sont accessibles aux personnes en situation de handicap. N'hésitez pas à nous contacter pour des besoins spécifiques.

Découvrez notre offre complète en téléchargeant notre catalogue.

Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?

Nous sommes à votre écoute et nous adaptons au mieux à vos demandes.